Chaque seconde, chaque minute, nous respirons, nous vivons. Et puis d’autres fois, nous partageons des instants, des moments privilégiés. Cet épisode vous en partage un 🙂 Bonne écoute !

Suivez-moi sur votre application de podcast préférée

Et pour ceux qui préfèrent lire...

J’ai partagé un instant. J’étais là, dans l’eau calme quand une coccinelle se noyait. Je me décidais alors à plonger une main dans l’eau pour la secourir. Une fois l’insecte sur ma main, je posais délicatement mes cinq doigts sur la bordure. C’est à ce moment qu’une seconde coccinelle décida de faire de ma main sa piste d’atterrissage. Je passais alors un long moment à les regarder se mouvoir et s’abreuver aux gouttes d’eau qui peuplaient ma peau. Comme liées toutes les trois. Je partageais un instant. Après quelques secondes ou minutes – je ne saurais dire, car à ce moment le temps me semblait suspendu – la première profita d’une brise pour prendre son envol. La seconde ne fut pas longue à l’imiter. Et je restais seule. Heureuse. Heureuse d’avoir partagé cet instant éphémère avec ces deux coccinelles. Je savais que mes chances de les revoir étaient minimes et celles de les reconnaitre encore plus infimes. Mais ce n’était pas grave. Nous avions partagé un instant. Un instant magnifique et le forcer à se reproduire n’aurait fait qu’entacher la magie de ce moment unique. Certaines choses ne sont faites que pour être éphémères, car c’est justement cette durée limitée, toujours trop courte, qui en fait leur beauté. Cet instant était comme une fleur, un coquelicot qui fane trop tôt, comme un bref échange de sourires avec un inconnu, comme une étoile filante ou encore une improvisation musicale… comme le hasard qui nous amène dans des situations impromptues, belles et touchantes. Rien ne sert de les créer de toute pièce, la sensibilité du moment est là, car l’on ne s’y attend pas. Laissons-nous nous faire prendre par surprise par les beautés qui nous entourent, laissons-les pénétrer les frontières de nos quotidiens et vivons-les comme des enfants qui apprennent. Le monde est beau. Profitons de ces instants éphémères.

Catégories : Podcast

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.