L’espoir, on en parle beaucoup en ce moment, mais où se cache-t-il ? 🙂 Bonne écoute !

Suivez-moi sur votre application de podcast préférée

Et pour ceux qui préfèrent lire...

Quelle lueur n’est-ce pas ? L’espoir. Cette petite bille de lumière qui se loge dans nos cœurs pour nous intimer d’y croire encore un peu. Quel miracle n’a-t-il pas encore fait ? L’espoir a permis aux hommes de soulever des montagnes, de guérir de la maladie, de vivre mieux, d’attendre que le soleil se lève sur des jours meilleurs. Certains sont morts pour lui donner ses lettres de noblesse, le rendant d’autant plus précieux. L’espoir, c’est l’une des dernières lumières qu’il nous reste quand tout est sombre et obscur. Il nous intime de ne pas lâcher nos efforts, qu’ils finiront par payer. Il nous présage le fait qu’il y a surement des solutions, même si elles nous sont encore inconnues. Et nous tentons d’y croire de tout notre être. Que dit-il de nous ? L’espoir, c’est une sorte d’étoile du berger. Il nous fait croire à des choses qui semblent parfois insensées. Mais cela ne les rend pas irréalisables pour autant. Lorsque nous agrippons l’espoir à bras le corps pour le transformer en action, nous ne sommes plus simplement spectateurs, mais sujets. Et c’est dans cette direction que nous pousse l’espoir : à être des sujets de nos vies. L’espoir dit de nous que nous sommes des personnes fortes, engagées à changer ce qui ne va pas, ce qui ne nous convient pas. L’espoir ce n’est pas une utopie ou un optimisme à toute épreuve, loin de là. S’il y a de l’espoir, c’est qu’il y a des épreuves. Et quand il n’y a plus d’espoir, c’est que l’obscurité du monde a assombri le cœur des vivants. C’est la panique qui prend alors place, envenimant toutes les situations. Quand il n’y a plus d’espoir, c’est que les personnes qui croyaient ont renoncé au présage d’un mieux ou d’un meilleur. Ce n’est pas leur faute. Ça arrive quand le soleil met trop de temps à se dégager de la tempête, ou que l’obscurité est trop noire. Parfois, une simple parole, une nouvelle, un sourire, peuvent suffire à ranimer la flamme d’espoir qui brulait en chacun de nous. Le tout, c’est de bien vouloir s’y accrocher un instant, juste le temps que la mèche de nos cœurs s’allume sur l’allumette embrasée d’un sourire.

Catégories : Podcast

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.