Introversion, extraversion, ça vous parle ? Vous a-t-on déjà rangé dans l’une de ces catégories ? Voici un épisode sur l’introversion… vous aussi vous avez besoin de votre bulle ? 🙂 Bonne écoute !

Suivez-moi sur votre application de podcast préférée

Et pour ceux qui préfèrent lire...

Elle avait besoin d’être seule. Dans sa bulle. Sans personne d’autre qu’elle. Elle avait besoin de ce moment pour se ressourcer avant d’affronter les autres. Certains étaient persuadés qu’elle était extrêmement timide. Après tout, elle se mettait souvent à l’écart des autres, seule dans son coin. Pourtant la timidité n’était pas la raison. Ce n’était pas même l’un de ses traits de caractère. Lorsqu’elle était avec les autres, elle était toujours très enthousiaste, le sourire aux lèvres. C’est juste que… au contact des autres, elle fatiguait vite. La foule l’épuisait, la vidait de ses forces. Seule alternative viable qu’elle avait trouvée, était de s’écarter du groupe, de revenir dans sa bulle pour se ressourcer et reprendre un peu d’énergie. Pourtant elle adorait être entourée, rencontrer de nouvelles personnes, de nouvelles histoires, discuter de tout et de rien. Et puis un jour, on lui avait jeté à la figure qu’elle était introvertie. On lui avait servi cela comme on sert une insulte, les yeux dans les yeux. Elle se l’était pris de plein fouet, puis elle y avait réfléchi. Effectivement, elle avait besoin d’être seule souvent. De même, dans la majorité des conversations elle préférait écouter plutôt que parler. C’était un choix. Non pas quelque chose imposée par l’extraversion des autres. Elle considérait juste qu’elle avait plus à apprendre des histoires qu’on lui racontait que des siennes qu’elle connaissait déjà. Alors oui, elle était souvent en train d’imaginer les choses, la tête dans les nuages, dans ses rêves… Elle avait un monde intérieur gigantesque. Et c’était tant mieux. Elle décida que l’insulte qu’on lui avait servie n’en était pas une. Elle était introvertie et fière de l’être. Oui, elle avait besoin de se cacher souvent du monde extérieur, et c’était comme cela. C’était elle, c’était son équilibre… sa plus grande force.

Catégories : Podcast

1 commentaire

Isabarnasson · 16/08/2020 à 15:59

J’aime beaucoup tes 2 derniers textes car tu te juges avec bienveillance, tu es sur la voie devla guerison et te pardonnant d’être ce que tu es. bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.