Aujourd’hui on parle d’aventure dans ce nouvel épisode ! On s’interroge sur les différences de vie, de culture, et le partage. N’hésitez pas à commenter avec votre vision des choses ! 🙂 Bonne écoute !

Suivez-moi sur votre application de podcast préférée

Et pour ceux qui préfèrent lire...

Il avait dit vouloir partir à l’aventure et sortir des sentiers battus. Il pensait oublier sa terre et être ouvert aux autres, à leur langage, à leur culture. Ouvert à tout ce qui fait nos différences, ouvert à la découverte, à la nouveauté. Il se sentait prêt à y aller, à en découdre avec son instinct. Parfois, il se retrouva dans des déserts à avoir chaud, et d’autres nuits à la belle étoile, enroulé dans un pull pour se protéger de la fraicheur nocturne. Son chemin ne se fit pas sans embuches. Il vécut des galères, il se perdit dans des forêts, se fit détrousser ou encore piquer par quelques immondes bestioles dont son imagination même n’aurait pu en concevoir l’existence. Oui, il en avait bavé. Et pour cela, très peu de personnes ne comprenaient son choix. Il n’était pour les autres qu’un homme égoïste et fou, incapable de la moindre stabilité. Et pourtant s’ils avaient vraiment su tout ce qu’il y avait eu derrière ses moments de galères. Toutes les mains tendues qu’il avait rencontrées sur son passage, et les mains qu’il avait lui-même tendues pour rendre service. Et ces sourires qu’on lui adressait et qui lui reviennent en tête à chaque fois qu’il ferme les yeux. On n’a rien sans rien. Il en avait pris conscience à l’autre bout du monde, au moment précis où il avait pris la mesure qu’il était seul et ne pouvait s’appuyer que sur lui-même. Certains parlent d’instinct ou de sixième sens, lui l’appelait sa voix intérieure, et durant son périple, il apprit enfin à l’écouter. Il était pleinement lui, allait porter son aide à des familles, des inconnus. Et le monde le lui rendit. Ils n’avaient pas la même langue, mais ils communiquaient différemment, avec le cœur, avec les gestes et avec les sourires. D’aucuns disaient qu’il était fou, d’autres vous répondront qu’il était simplement heureux, nourri par les gens et la beauté des paysages avec lesquels il flirtait. Une vie hors des sentiers battus comme il l’avait voulu, une vie simple, sans barrières. Une vie ouverte à l’aventure.

Catégories : Podcast

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.